Ponts élévateurs automobiles

Types de ponts élévateurs de garage

Ponts élévateurs 2 colonnes
Ponts élévateurs 4 colonnes
Ponts élévateurs ciseaux
Table élévatrices

Périodicité de contrôle des ponts élévateurs

La vérification générale périodique des ponts élévateurs doit avoir lieu une fois par an, elle comprend également la vérification des accessoires.

Le vérificateur doit avoir à sa disposition, les éléments suivants :
  • Manuel d’utilisation de l’appareil.
  • Certificat de conformité.
  • Carnet de maintenance.
  • Rapports des vérifications précédentes.
  • Charge ou CMU d'essai à disposition.
  • Personnel à disposition et mise en sécurité

 

 

 

Types de vérifications

 

Vérifications générales périodiques VGP

Examen de l’état de conservation (article 9 de l'arrêté du 1 mars 2004)


Cet examen consiste à déceler toute détérioration de l’ensemble des éléments composant les ponts élévateurs (structure, fixations, signalisation, équipements...), de vérifier la présence des différents dispositifs de sécurité.

Essai de fonctionnement (article 6b et 6c de l'arrêté du 1 mars 2004)


Cet essai a pour but de s’assurer du bon fonctionnement d’utilisation des ponts, ce test permet de vérifier tous les mouvements normaux de levage.

Mise ou remise en service dans l’établissement

Examen de montage et d’installation(article 5 de l'arrêté du 1 mars 2004)

On entend par examen de montage et d’installation d’un appareil de levage l’examen qui consiste à s’assurer qu’il est bien installé de façon sure, conformément à la notice d’instructions du fabricant.

Examen de l’état de conservation (article 9 de l'arrêté du 1 mars 2004)


Cet examen consiste à déceler toute détérioration de l’ensemble des éléments composant les ponts élévateurs (structure, fixations, signalisation, équipements...), de vérifier la présence des différents dispositifs de sécurité.

Essai de fonctionnement (article 6b et 6c de l'arrêté du 1 mars 2004)


Cet essai a pour but de s’assurer du bon fonctionnement d’utilisation des ponts, ce test permet de vérifier tous les mouvements normaux de levage.

Épreuve statique (article 10 de l'arrêté du 1 mars 2004)


L’épreuve statique consiste à faire supporter aux ponts élévateurs sa charge maximale d’utilisation multipliée par un coefficient d’essai, pendant une durée déterminée. Si le fabricant n’impose pas de critères spécifiés alors le vérificateur se base à la réglementation de la norme européenne qui est un coefficient 1.25 et la durée 1heure. Le but de cette épreuve est de s’assurer de la résistance mécanique des éléments porteurs mais aussi qu’il n’y a aucun défaut de déformation sur l’appareil.

Épreuve dynamique (article 11 de l'arrêté du 1 mars 2004)


L’épreuve dynamique consiste à faire fonctionner l’appareil avec sa charge maximale d’utilisation multipliée par un coefficient est par défaut 1.1 en amenant sa charge dans toutes les positions qu’elle peut occuper. L’épreuve a pour but de vérifier le bon fonctionnement de l’appareil et de ses différents dispositifs et sa stabilité.