Hayons élévateurs

Type de Hayons Élévateurs
Hayons classés en 4 catégories
  • Rabattable, le plus simple et le plus rapide à mettre en œuvre. Pouvant être de type demi-hayon en ne couvrant qu'une seule porte.
  • Repliable, le hayon se positionne en dessous des portes laissant la possibilité de les ouvrir .
  • Rétractable, sur le même principe que le repliable, il permet la mise à quai de l'arrière du camion .
  • A colonnes, permet de desservir deux niveaux de chargement.
     
    Périodicité de contrôle des Hayons Elevateurs

    La vérification générale périodique des hayons élévateurs doit avoir lieu tous les 6 mois.

Le vérificateur doit avoir à sa disposition les éléments suivants
  • Manuel d’utilisation de l’appareil.
  • Certificat de conformité.
  • Carnet de maintenance.
  • Rapports des vérifications précédentes.
  • Charge ou CMU d'essai à disposition.
  • Personnel à disposition et mise en sécurité

Types de vérifications

 

Vérifications générales périodiques VGP
 

Examen de l’état de conservation (article 9 de l'arrêté du 1 mars 2004)

Vérification de l’état de la fixation du hayon au châssis du véhicule, des bras et de la poutre porteuse, de la plate-forme, des vérins et des raccordements hydrauliques, de la présence des arrêts d’axes , du groupe hydraulique, des dispositifs de sécurité…

Essai de fonctionnement (article 6b et 6c de l'arrêté du 1 mars 2004)
C’est un essai qui permet de s’assurer du bon maintien de la charge, ce test consiste à vérifier tous les mouvements normaux de levage, de descente et d’inclinaison, le bon fonctionnement des bobines, l’étanchéité des vérins et clapets mais aussi la charge maximale du hayon.

Mise ou remise en service dans l’établissement

Examen d’adéquation (article 5.1 de l'arrêté du 1 mars 2004)
Cet examen consiste au vérificateur de s’assurer que le hayon est adapté aux travaux que l’utilisateur prévoit d’effectuer avec celui-ci.

Examen de l’état de conservation (article 9 de l'arrêté du 1 mars 2004)
Cet examen consiste à la vérification de l’état de la fixation du hayon au châssis du véhicule, des bras et de la poutre porteuse, de la plate-

 Essai de fonctionnement(article 6b et 6c de l'arrêté du 1 mars 2004)
C’est un essai qui permet de s’assurer du bon maintien de la charge, ce test consiste à vérifier tous les mouvements normaux de levage, de descente et d’inclinaison, le bon fonctionnement des bobines, l’étanchéité des vérins et clapets mais aussi la charge maximale du hayon.

Épreuve statique (article 10 de l'arrêté du 1 mars 2004)
Cette épreuve consiste à faire supporter au hayon sa charge maximale d’utilisation multipliée par un coefficient pendant une durée déterminée. A défaut si le coefficient et la durée ne sont pas définis par le constructeur, le vérificateur se base sur les critères indiqués dans la norme européenne harmonisée NF EN 1756-1. A l’issue de cette épreuve le vérificateur s’assure qu’aucune déformation ou défaut ne soit apparu.

Épreuve dynamique (article 11 de l'arrêté du 1 mars 2004)
Cette épreuve consiste à faire un essai de fonctionnement du hayon avec sa charge maximale d’utilisation multipliée par un coefficient. Ce dernier est celui indiqué par le constructeur, à défaut le vérificateur se base sur les critères indiqués dans la norme européenne harmonisée NF EN 1756-1. Le vérificateur s’assure du bon fonctionnement du hayon dans tous les mouvements qu’il peut effectuer.